Outfit et Tendance

Tuniques Ghanéennes

Dashiki Lausanne est une boutique en ligne proposant des tuniques originales et traditionnelles du Ghana et elle se situe à Lausanne, en Suisse.

Nous avons eu l’occasion de les découvrir à travers Loïc Medrano. Durant l’aventure du concours de beauté Miss & Mister Suisse Romande en 2016, il a eu la chance de défiler pour la marque accompagné d’autres candidats.

Dashiki Lausanne propose une large gamme de t-shirts uniques et pouvant être portés autant par une femme qu’un homme. Nous avons été, dès le départ, fascinés par les couleurs si originales ainsi que l’authenticité du vêtement. Ce t-shirt peut être porté de différentes façons, en journée et/ou en soirée, à chacun de trouver son moment idéal pour se sentir exceptionnel.

Après la création de notre blog 100% masculin THE VALMEN, nous voulions nous intéresser à des tenues originales et riches en couleurs. C’est ainsi que nous nous sommes de suite intéressés à leur univers. Nous avons été ravis lorsque notre proposition à une collaboration fut acceptée. Un shooting haut en couleurs a été immortalisé par le grand photographe Franco Baggi Maffioli. Grâce à la mise en beauté par la maquilleuse professionnelle, Shanon Khalil, nous avons obtenu un résultat plus que satisfaisant et nous espérons de tout cœur que ce shooting vous plaira également !

Quant à nos coups de cœur, Loïc Medrano a opté pour la tunique Classic Collection bleutée et rose. De son côté, Angelo Amaro fut séduit par la Bohemia kaki et les touches de jaunes et quant à Valentin, il a été charmé par la Swiss Touch Collection bleu et doré.

Ensemble, nous vous présentons Dashiki Lausanne et si vous souhaitez également porter l’un de leurs nombreux modèles, n’hésitez plus et visitez leur site internet !

www.dashiki-lausanne.com

CLASSIC COLLECTION

Loïc Medrano

BOHEMIA

Angelo Amaro

SWISS TOUCH COLLECTION

Valentin Dickler

  • Dashiki Lausanne

  • Bohemia

  • Swiss Touch Collection

  • Classic Collection

  • Dashiki Lausanne

  • Classic Collection

  • Bohemia

Interview

Dashiki Lausanne

Pouvez-vous vous présenter ? 

Je me nomme Marvin King, étudiant en architecture, je suis le Co-Fondateur de Dashiki Lausanne et avec l’aide de mon amie, Maïté Sulliger, celle-ci qui s’occupe de la communication et du marketing. Le vêtement est originaire du Ghana et se nomme traditionnellement un Joromi. Ensemble, nous avons crées la marque Dashiki Lausanne, un mélange entre nos cultures Ghanéenne et Suisse.

Parlez-nous de votre parcours et de l’idée de créer Dashiki Lausanne ?

L’idée m’est venue en 2014, d’un hasard juste incroyable, suite à l’une des visites du Ghana  de ma mère en Suisse, elle m’avait apporté une tunique traditionnelle que j’ai porté lors d’un événement, un show case du groupe Ivoiriens : Magic Système dans un club Lausannois. Là, je fus stupéfait par la réaction des gens au tour de mon look. Tout au long de la soirée, j’ai été complimenté par  l’originalité du design et des couleurs de l’habit. C’est à ce moment précis, où j’ai réalisé que le vêtement dégageait quelque chose de fort. Les premiers intéressés furent mes amis et par la suite, petit à petit, j’ai commencé à le distribuer à tout public.

Où sont fabriqués vos T-shirts ?

Les yards de coton viennent de l’Inde et de la Thaïlande, la production quand à elle est faite au Ghana.

Comment avez-vous créez votre identité et votre univers ?

Notre esprit de Dashiki Lausanne est de créer une identité unique. En premier lieu par la taille unique de chaque vêtement du fait qu’il peut être porté à la fois par une femme ou par un homme. Notre philosophie est « Good for the Mood » « Bien pour le morale »  et « Came as you are You » « Venez comme vous êtes » . On voulait aussi sortir un peu du cadre africain et donc mélanger les couleurs et les styles à l’européenne. On a gardé l’essentiel de la tunique qui sont les fourches et les grandes flèches à l’avant et l’arrière du vêtement. Il n’y a as pas d’âge, ni de taille, de style ou de couleur précise, notre but est d’unifier l’habit.

Quelles sont vos inspirations ?

Ma principale inspiration vient de mes origines, ma culture et celle de mon pays, le Ghana. Ensuite, s’advient mon héritage européen. J’ai simplement voulu revisiter le vêtement et lui donner une nouvelle fraicheur. Changer les motifs,  transformer les t-shirt en kimonos et de trouver de nouvelles couleurs. J’ai la chance de travailler avec un fournisseur  qui possède un large choix de coloris ce qui me permet d’être créatif pour le mariage entre certaines couleurs.

Quels sont vos projets pour la suite et vos ambitions ? 

Nos projet et nos ambitions sont premièrement de créer un mouvement de Crowd Founding pour agrandir et de promouvoir la marque à l’échelle internationale. On a commencé quelques commandes au Pérou, en Arabie Saoudite et aux les Etats-Unis. On aimerait vraiment s’étendre dans le monde.

C’est un vêtement d’été, avez-vous pensez à le créer pour la saison d’hiver ?

On a déjà de nombreuse demande et de proposition à ce sujet, mais on aimerait garder notre esprit de « Dashiki Season »  et de rester uniquement un vêtement de saison printanière et d’été.

Valentin Dickler, Angelo Amaro & Loïc Medrano pour THE VALMEN