The Valmen du moment

Photographe Professionel

Jo Simoes, le photographe incontournable de Suisse Romande. Une passion dont il a fait son métier ayant le don d’immortaliser des moments magiques. Doté d’un professionnalisme remarquable et à l’écoute mais surtout, il est sympa !

Célébrités, mannequins, models amateurs, particuliers, entreprises et magazines se l’arrachent. Il est sur tous les fronts. Il crée et développe des books photos pour les agences. Il aide les stylistes à mettre en valeur leurs créations et propose aux chanteurs des photos vivantes et dynamiques de leurs concerts. Si vous êtes amateurs et rêvez d’avoir de belles photos de vous, il saura mettre en évidence votre meilleur profil.

Pour les mariages, il capturera des photos inoubliables et remplies d’émotions du plus beau jour de votre vie. Jo Simoes propose également des cours d’initiation à la photographie. Vous êtes photographe amateur et vous désirez vous perfectionner, il est la personne idéale pour vous former. Vous pouvez sans autre vous rendre sur son site internet : Jo Simoes Photographer

On a eu la chance de rencontrer Jo Simoes durant le concours Miss et Mister Suisse Romande en 2016. Il a su nous mettre à l’aise et nous montrer sous notre meilleur jour. Nous n’attendions tous qu’une seule chose, le shooting officiel.

« L’une de mes motivations principales à m’inscrire à ce concours de beauté fut d’avoir la chance de poser devant son objectif. » Angelo Amaro

  • Valentin Dickler

  • Loïc Medrano

  • Angelo Amaro

Par la suite, nous nous sommes liés d’amitié. Entres passionnés de la mode et un photographe qui excelle dans son domaine, la fusion ne pouvait être que parfaite. Loïc Medrano pour sa part, a eu la chance de gagner en plus de son titre de 3ème Dauphin Mister Suisse Romande, le titre de Mister Photogénie 2017, décerné par Jo Simoes, président du Jury et les votes du public !

C’est sans hésiter que nous avons contacté Jo Simoes pour notre première séance photo officielle THE VALMEN. Et devinez quoi ? Il a été emballé par notre projet ! Attentif et à l’écoute, il a su comprendre notre philosophie et nous immortaliser tel qu’on l’espérait.

Le jour de notre shooting sa compagne, Celine Bissat, fût pour notre plus grand plaisir de la partie. Maquilleuse professionnelle et photographe également, elle s’est occupée de tous les Backstages et n’a pas manqué de nous donner de précieux conseils. En plus d’être adorable et passionnée par le milieu artistique, elle est spécialisée dans la photographie animalière. Si vous voulez une belle photo de votre animal de compagnie, allez jeter un coup d’œil sur son site internet Pet Book et n’hésitez pas à la contacter, elle vous répondra avec plaisir.

C’est sans aucun doute, un couple de photographes extraordinaire, qui se complètent à merveille.

Interview

Pourquoi as-tu choisis ce métier ?

J’ai choisi ce métier par passion, capturer l’instant, une belle lumière, un beau visage, une émotion. Mais je n’ai pas toujours été photographe et je n’ai d’ailleurs pas fait de formation dans ce domaine. Avant j’étais dans la vente et il y a 10 ans maintenant, j’en ai eu marre de cette routine quotidienne du métro, boulot, dodo. J’ai laissé tomber cette sécurité ennuyeuse pour me lancer dans la photographie qui me passionnait depuis de nombreuses années et je ne le regrette pas aujourd’hui.

Qu’est-ce que tu préfères prendre en photo ?

J’ai une petite préférence pour réaliser les photos de personnes, je suis un portraitiste. J’ai eu la chance de pouvoir travailler avec beaucoup de gens connus et de personnalités publiques, que ça soit des chanteurs, acteurs, mannequins, etc. Mais je photographie aussi beaucoup de personnes n’ont pas l’habitude d’être exposées aux projecteurs et c’est toujours un plaisir de les voir étonnées qu’ils peuvent avoir eux aussi de belles photos !

Quelle est la photo qu’il manque à ton palmarès ?

Je l’ai déjà immortalisé durant sont travail et ses entrainements… mais il me manque un beau portrait posé… de Cristiano Ronaldo !
Quelle est la photo dont tu es le plus fier ?

Je dirais la photo de Kev Adams pour le magazine de l’Illustré. Le shooting n’a duré que 10 secondes avec beaucoup de stress et de monde à gérer, et malgré cela, tout s’est très bien passé et la photo a beaucoup plu.

Comment est-tu devenu le photographe officiel du concours Miss et Mister Suisse Romande et pourquoi  ?

Comment ? J’ai postulé ! 🙂  J’ai contacté l’organisation, car je trouvais que les photos réalisées ne reflétaient pas vraiment la qualité de leur concours de beauté et qu’elles ne les mettaient pas en valeur. A ce moment là, ils n’avaient pas de photographe spécialisé dans les portraits, mais des photographes de reportages et de soirées.
Le feeling a bien passé, l’équipe était très pro et à l’écoute des suggestions et idées. L’année suivante j’ai donc pu intégrer le concours en tant que photographe officiel et j’en étais vraiment ravis, je le suis toujours aujourd’hui.
Pourquoi est-ce que j’avais envie de travailler avec eux ? Pour plusieurs choses, notamment comme je l’ai dit auparavant, j’avais envie de participer à l’amélioration de l’image du concours. J’ai toujours beaucoup suivi les participants et les finales des concours de beauté de la région, et j’avais envie d’intégrer leur équipe qui me paraissait très professionnelle et investie.

Une autres raison était également de voir comment les concours se déroulent de l’intérieur, toute l’organisation durant l’année puis à la finale, la gestion des candidats, les partenaires, les promo-tours, le liens qui se créent entre eux. Etre photographe d’un tél concours est une superbe aventure pleine de rencontres très enrichissante.
Je m’étais également souvent demandé si dans ce genre de concours il y avait de la tricherie pour l’élection des gagnants. J’ai eu la chance de faire partie des jurys durant une année et j’ai pu avoir la réponse à ma question… NON ! Chez Miss & Mister Suisse Romand, pas de triche.

A quel moment une amitié est né entre toi et les garçons?

Ahhhhh les V.A.L.(men) Valentin, Angelo et Loic ! Le feeling a commencé dès notre première rencontre au casting final de MSR , nous nous sommes tout de suite bien entendus. Cela s’est ressenti également lors de nos premiers shootings photo au studio, les garçons étaient très motivés et enjoués, un vrai plaisir de travailler avec eux. Mais je pense que c’est à Prague, lors du voyage organisé par MSR, qu’une réelle amitié s’est tissée. Nous nous sommes ensuite revus à plusieurs reprises pour des séances photos et des repas, et j’aime beaucoup passer du temps avec eux!

Quel conseil apporterais-tu a un jeune photographe qui souhaite débuter dans la photo ?

D’y croire et de ne rien lâcher ! Je sais que cela n’est pas facile de sortir son épingle du jeux et d’en vivre, encore moins en Suisse. Nous sommes dans un pays où je trouve qu’il est difficile de vivre du domaine artistique, qui est très peu développé contrairement à nos voisins, mais il faut y croire et essayer!  Il y a 10 ans je me suis dit « allez je tente et si dans un an ça ne marche pas,  je retrouverai un autre job ! ». Mieux vaut essayer, quitte à en vivre à temps partiel, que de ne pas oser et avoir des regrets plus tard dans sa vie.

Où te vois-tu dans 10 ans ?

Sur un île avec CR7 ? ahahah 😉 Non plus sérieusement je ne sais pas, je n’ai pas d’objectif particulier pour dans 10 ans. J’espère tout simplement pouvoir encore vivre de ma passion, être en bonne santé et être bien entouré comme aujourd’hui avec ma famille et mes amis. Ma petite femme (Céline) est très importante pour moi et je trouve que c’est essentiel de partager des moments avec les gens que vous aimez et qui vous aiment, car finalement c’est ça qui vous nourri dans la vie.

Est-tu un VALMEN ?

Non, car ça ferait un valJmen et du coup ça aurait moins de sens… et qui prendrait les photos?!  😉 Mais même si j’ai moins de style que vous, dans ma tête oui, je suis un valmen 🙂 

Vidéo Backstage du Shooting Officiel

EMJ – Jivan Moulandi Production

Angelo Amaro, Loïc Medrano & Valentin Dickler pour THE VALMEN